Immobilier
Passer son annonce

Rédiger une petite annonce pour le net

Vous pouvez le constater en quelques clics, les sites de petites annonces immobilières sont légion sur internet. La rédaction et la présentation de votre annonce vont donc déterminer sa pertinence. Quelques éléments sont ainsi décisifs. D'abord, la rédaction de votre annonce. Elle doit être à la fois concise et la plus exhaustive possible ! Exercice difficile s'il en est dont vous vous acquitterez sans problème en suivant ces quelques recommandations.

Commencez par décrire méticuleusement l'habitat que vous souhaitez vendre ou acquérir. Quelques incontournables : la superficie, le nombre et le type de pièces (sans omettre vérandas, garages ou maisons de jardins), le type de chauffage, ou encore les aménagements réalisés ou souhaités.

Expliquez ensuite ses atouts majeurs, environnementaux par exemple : le cadre, l'exposition, les services proches (mairie, école, hôpital, commerces), et les moyens de transport éventuellement à disposition, arrêt de bus ou bouche de métro. Ajoutez ensuite en quelques mots votre touche personnelle : l'ambiance du voisinage que vous trouvez (ou souhaitez) particulièrement calme... ou vivante, la décoration absolument sans égale, ou encore des touches architecturales originales et attrayantes.

Autre argument qui prend de plus en plus d'importance : votre maison est-elle « écolo-compatible » ? Vous pouvez à ce moment-là insister sur certains points qui vous semblent d'importance : double-vitrage, nature de l'isolation, ou chauffe-eau solaire...

Enfin, précisez si la maison est habitable immédiatement, ou si des aménagements sont indispensables, ou à prévoir, et le niveau d'équipement en meubles et électroménager. Dans tous les cas, si vous voulez réussir votre transaction, ne vous éloignez pas de la réalité...

Les photos : un indispensable

Deuxième élément fortement conseillé : une ou plusieurs photos viendront à point nommé pour illustrer votre propos. Soignez donc vos prises de vue, préférez un jour ensoleillé, et donnez de la profondeur à l'ensemble pour que votre bien soit présenté sous son meilleur jour ! Sachez qu'une annonce avec illustration est en moyenne 10 fois plus consultée.

Evaluation correcte du prix

Troisième étape, le calcul d'un « juste prix ». Ne placez pas la barre trop haut : si le bien est surestimé, il est fort probable que le nombre de personnes intéressées va être réduit à la portion congrue. N'oubliez pas non plus de préciser le coût d'éventuels travaux à réaliser, ce qui ajoutera au sérieux de votre annonce. Indiquez également si le prix peut être débattu ou pas. Enfin, vous pouvez préciser qu'il n'y a pas de commission à la vente, comme c'est la règle dans de la vente immobilière entre particuliers, et que les frais de notaire peuvent être à votre charge, ces deux derniers éléments pouvant être déterminants.

Petite annonce gratuite ou payante ?

En terme d'efficacité, on peut dire que les deux formules se valent. Cependant, la plupart des sites payants n'imposent pas de contrainte de longueur d'annonce par exemple, ou du nombre de photos pouvant être mises en ligne. Vous serez donc beaucoup plus à l'aise pour décrire votre bien. Autre avantage des sites payants : la mise en valeur de votre annonce. Cette dernière sera par exemple première de liste pendant un laps de temps déterminé. Si vous êtes dans la peau de l'acheteur, ou du locataire, sachez par ailleurs qu'un certain nombre d'annonces présentes sur les sites gratuits sont déposées par des agences immobilières, ce qui implique une majoration du coût annoncé.

Les sites payants proposent pour la plupart différentes formules, et les tarifs varient énormément. Il vous faudra compter de 10 à 30 euros par mois de publication de votre annonce, autour de 100 euros pour un an de parution.