Département
Ariège

Les prix de l'immobilier du département de l'Ariège (09) font parti des moins élevés du marché français d'après les agences immobilières du département. En tête du classement des villes possédant le marché immobilier le moins cher depuis quelques années, la situation de l'Ariège a rapidement changé au début des années 2000, en suivant la hausse des prix de la région toulousaine.

En effet, ce sont des villes telles que Mazères, Saverdun, Varilhes et Pamiers, proches de l'agglomération toulousaine, qui ont subi une flambée des prix des maisons, appartements et terrains à bâtir. Cependant depuis 2006, le marché immobilier français s'est progressivement calmé et l'Ariège (09) a suivi le même chemin : il est vrai que les prix de certaines villes avaient atteints ceux des logements toulousains alors que l'environnement proposé et les prestations ne sont pas identiques. Concernant le marché haut de gamme, les belles demeures se font rares dans la région et le parc immobilier reste d'une manière générale modeste.

Peu à peu, le nombre de résidents de l'Ariège croit avec l'arrivée grandissante de toulousains à la recherche d'une habitation à des prix plus raisonnables qu'en Haute-Garonne dans les locaux des agences immobilières de la ville. Les étrangers sont aussi de plus en plus présents, pour s'installer définitivement ou pour trouver une résidence secondaire pour leurs vacances. Mirepoix est quant à elle une ville baignée dans la culture anglophone de ses nombreux résidents anglais.

Foix, sa préfecture, se situe au pied des Pyrénées et souffre de cet emplacement géographique. Le manque de foncier de la ville permet la construction de peu de programmes immobiliers neufs, contrairement à Pamiers, ville dynamique et en plein développement économique. La municipalité de Foix concentre ses efforts sur le parc immobilier existant en proposant la rénovation des façades. L'architecture ariégeoise repose sur les fameuses briques rouges, utilisées aussi dans la construction des toulousaines.