Département
Cantal

Le Cantal doit sa physionomie contrastée aux formations volcaniques, ce qui explique son altitude comprise entre 210m pour la vallée du Lot et 1855m pour le Plomb du Cantal. Ce pays de moyenne montagne est situé à mi-chemin entre l'Allemagne et l'Espagne.

Aurillac est la 3e ville d’Auvergne, derrière Clermont-Ferrand et Montluçon. Le bassin d’Aurillac (environ 50.000 habitants, soit le tiers du département) est d’ailleurs en expansion pour le plus grand plaisir des habitants et des commerçants qui constatent un dynamisme grandissant. Les communes d’Arpajon-sur-Cère et d’Ytrac, limitrophes d’Aurillac, pourvoyeuses d’emplois, sont respectivement les 3e et 5e du département en nombre d’habitants. Elles forment la couronne d'Aurillac et ont connu un fort mouvement de construction d’immobilier neuf d'après les dires de agences immobilières du Cantal.

L’agriculture (6000 exploitations agricoles) et l’agroalimentaire (fromages et viandes) sont la base de l'économie du Cantal. Toutefois, il y a une forte presence industrielle , artisanale et commerciale.

Selon le recensement général de la population du 1 janvier 2006, 20,6 % des logements disponibles dans le département étaient des résidences secondaires. Cela signifie que de nombreuses personnes choisissent la Cantal comme département de prédilection pour y installer leur résidence secondaire.