Département
Corse du sud

Très appréciée des promoteurs par ses points de vue exceptionnels et son environnement plaisant, la Corse peut parfois présenter une urbanisation excessive malgré les efforts des autorités pour protéger au mieux le littoral, par exemple à Porto-Vecchio où la façade maritime est de plus en plus urbanisée. La politique de préservation du littoral a pour but de concilier la protection de l'environnement et le développement d'activités respectueuses.

Les touristes étant de plus en plus nombreux, le marché locatif est essentiellement dirigé envers cette clientèle : les loyers sont donc très chers et de moins en moins de logements sont destinés à une location annuelle. En effet, les propriétaires privilégient les locations saisonnières, plus rentables.

La Corse-du-Sud (2A) est la plus sauvage mais aussi disposant du marché immobilier le plus tendu. C'est notamment à Ajaccio, à la fin des années 1990, que la spéculation immobilière a débuté avec l'attrait grandissant de la plus grande baie de Corse.