Département
Côtes d'Armor

Les communes du département des Côtes-d'Armor (22) sont très hétéroclites : que vous cherchiez un logement en bord de mer sur la côte atlantique ou une vieille maison de pierre dans une petite ville médiévale, vous trouverez votre bonheur !

Les Côtes-d'Armor (22) attirent les exclus de l'Ille-et-Vilaine. En effet, ce dernier a connu une flambée des prix de l'immobilier, les foyers modestes et les primo-accédants se voient obliger de venir se loger dans un département plus accessible. A seulement quelques kilomètres de l'Ille-et-Vilaine, Dinan est le refuge des habitants en quête d'une maison ou d'un appartement abordable.

Saint-Brieuc :

Le marché immobilier de Saint-Brieuc est le moins cher de la Bretagne. Cependant, le manque de foncier ne permet pas la construction de grand nombre de programmes immobiliers neufs. Ceci implique que les rares promoteurs réussissant à dénicher un terrain à bâtir vendent leurs logements souvent trop chers. La municipalité de Saint-Brieuc concentre ses efforts sur les nécessités en logements de la commune et a lancé un plan de rénovation urbaine : celui-ci consiste à réhabiliter les logements vétustes et les remettre sur le marché. De plus, il prévoit la destruction de certains grands immeubles sociaux années 60 pour y installer de petits collectifs de quelques étages.

L'immobilier sur la côte :

Sur le littoral, le constat est le même que ceux des départements limitrophes : la forte augmentation des prix de vente des habitations a fait reculer le nombre de transactions. Les acquéreurs ne peuvent souvent plus se permettre d'acheter une résidence secondaire sur la côte avec des prix au mètre carré excessifs. Certains vendeurs, trop gourmands, veulent tirer profit de cette spéculation immobilière en proposant des prix hors marché. Les produits rares comme ceux proposant une vue panoramique sur la mer se négocient rarement et se vendent très vite, contribuant à une dynamique du marché haut de gamme.