Département
Finistère

Brest est la ville du Finistère (29) qui regroupe le plus d'habitants. Il est vrai que depuis quelques années, l'attractivité de ce département devient grandissante, notamment due à la cherté des marchés immobiliers des départements limitrophes. Les promoteurs nationaux ont décidé de construire des programmes immobiliers à Brest, où le foncier est plus présent qu'à Nantes ou qu'à Rennes.

Les grands projets de rénovation de Brest :

C'est en plein cœur du centre historique sur les 12 hectares cédés par la Marine Nationale que le quartier des Capucins est érigé. On y trouvera au final 400 à 500 logements dont un quart de logements sociaux et un quart à coûts maîtrisés, ainsi que des locaux commerciaux, des bureaux et des équipements.

La municipalité a lancé une opération programmée de l'habitat dans le quartier Saint-Martin afin de rénover le parc immobilier vétuste. Ce plan permet de financer jusqu'à 60% des travaux afin de réhabiliter les habitats existants.

Les logements du quartier de la Recouvrance sont en majorité des habitats HLM, de petites superficies et le plus souvent en mauvais état. Un vaste programme de rénovation urbaine est lancé afin d'instaurer une mixité urbaine, chose qui n'est pas le cas de nos jours.

Le marché immobilier de la côte :

Le Finistère (29) est le département de la Bretagne le moins touristique et le plus sauvage. Il attire de plus en plus de résidents à l'année mais aussi un grand nombre de résidents secondaires. Ceci s'explique par les prix de l'immobilier excessifs des départements limitrophes des Côtes-d'Armor, du Morbihan et de l'Ille-et-Vilaine. La majorité des acquéreurs pour les résidences secondaires sont des retraités ou des parisiens en quête d'un pied à terre. Les biens immobiliers les plus convoités sont évidemment les appartements ou maisons avec vue sur mer, se négociant donc à des prix de vente élevés.