Département
Haute-Vienne

Longtemps laissé de côté, le marché immobilier de la Haute-Vienne (87) a connu un fort rattrapage des prix de l'immobilier, bien qu'il reste un des plus accessibles au niveau national. Limoges, sa préfecture, séduit ses habitants par son cadre de vie idéal et son dynamisme. Cette ville agréable propose un bon compromis entre un urbanisme varié et nombreux espaces verts. Les acquéreurs se dirigent essentiellement vers les maisons individuelles de type T3 avec jardins et garages, à l'ouest de la ville. Concernant le marché du neuf, la Haute-Vienne (87) est devenu la destination privilégiée des promoteurs, dû a son foncier peu coûteux.

Le cœur de Limoges :

L'hyper centre est convoité pour ses atouts historiques et ses biens immobiliers typiques : on trouve des immeubles médiévaux à colombages, notamment dans le quartier de la Boucherie, et des immeubles Art Déco. Les logements à la vente sont rares et la demande des acheteurs demeure forte. Un grand nombre de nouveaux arrivants sont des retraités qui ont vendus leurs belles maisons en périphérie, avec une plus value confortable, et qui souhaitent se loger à proximité des commodités. Les habitations se vendent plus chères quand elles disposent d'un garage car le stationnement dans ce secteur est un réel problème. Dans le Triangle d'Or, il faut privilégier le bouche à oreille pour dénicher un logement car très peu figurent dans les vitrines des agences immobilières.

Les secteurs convoités :

Le secteur ouest de Limoges est le plus prisé de par sa proximité des écoles et des hôpitaux. Les logements sont haut de gamme : les acquéreurs trouvent des appartements dans des immeubles bourgeois, ainsi que de grandes maisons cossues qui se cèdent à des prix élevés, parfois plus d'un million d'euros pour une superficie habitable qui dépasse les 400 mètres carrés. Le quartier du square Emailleur est le plus huppé et loge les familles aisées dans de belles maisons.

Quelques affaires dans les quartiers montants :

Aujourd'hui, la demande des foyers modestes se concentre sur les secteurs est et nord où il y a encore de belles opportunités. Dans les quartiers Beaubreuil et de la gare, les primo-accédants peuvent s'installer dans des maisons d'une centaine de mètres carrés. Ses quartiers reçoivent une demande croissante de demandes, dû à la hausse des prix de l'immobilier.

La périphérie, moins onéreuse :

Certains acquéreurs potentiels se dirigent vers les environs de Limoges : l'accès à la ville est aisé et on peut facilement trouver un terrain à bâtir pour y faire construire sa maison à un prix raisonnable. Cependant, la commune de l'Isle fait l'exception : sa situation idéale à proximité de l'hôpital attire une clientèle de médecins fortunés qui cherchent à se loger. D'autres villes comme Parazol, Feytiat et Condat sont en pleine ascension.