Département
Loiret

Orléans est la préfecture du Loiret (45). Cette commune est divisée entre un secteur nord assez populaire et industriel, et un secteur sud avec un marché immobilier 10 à 15% plus cher. Il est vrai que le sud de la ville est idéal pour accéder à la propriété avec son parc immobilier de qualité, sa bonne desserte et la réputation de ses écoles. Actuellement, la flambée des biens immobiliers concerne les quartiers en recul, tandis que les plus huppés progressent faiblement. Ce rattrapage a tendance à lisser les prix du marché, provoquant ainsi un alignement des prix de vente des logements dans la ville.

L'hyper centre d'Orléans :

Le triangle d'or d'Orléans se situe sur le boulevard Alexandre Martin, la rue Alsace Lorraine et le rue de la Bretonnerie. Les transactions dans ce secteur ultra prisé sont rares et dans la majorité des cas, ces habitations ne se trouvent même pas dans les vitrines des agences immobilières. Les ventes sont rapides et s'effectuent par relation. Aux environs du théâtre et de la cathédrale, le plan de ravalement de façades a permis l'embellissement d'immeubles anciens, contribuant à la hausse des prix au mètre carré.

La métamorphose de la ville :

Le projet d'amélioration du centre ville commencé en 2002, a pour but d'aménager les zones urbaines de plusieurs quartiers, notamment ceux du Châtelet et des Carmes. Avec l'arrivée du tramway en 2006 et les prix de vente alléchants des logements, les Carmes séduit les acquéreurs, notamment les investisseurs à la recherche de petites surfaces, misant sur la transformation d'une partie de l'hôpital en fac de lettres. De la même manière, le quartier de la gare s'est modernisé avec la restructuration de celle-ci, mettant en avant ses collectifs années 60 et ses logements anciens, où l'on trouve quelques beaux immeubles Haussmanniens et des maisons du 19ème siècle.

Le parc immobilier :

Dunois est le secteur résidentiel le plus convoité et offre de magnifiques demeures 19ème ainsi que des appartements avec le trio parquet-moulures-cheminées. Saint Marc est majoritairement composé d'habitations individuelles. Enfin, Saint-Marceau et La Mouillère proposent des biens immobiliers très hétérogènes : maisons bourgeoises avec jardins, villas années 90, appartements neufs ou anciens, …

La place du neuf dans le marché local :

Contrairement à la majorité des grandes villes françaises, Orléans dispose d'importantes ressources foncières, ce qui a permis à la municipalité de prévoir la construction de nombreuses ZAC pour approvisionner le marché local en logements neufs.