Département
Moselle

La proximité du Luxembourg, l'arrivée du TGV en juin 2007 et les grands projets de rénovation urbaine sont les raisons principales de l'engouement des habitants pour le département de la Moselle (57). Metz, préfecture du département, séduit ses résidents en offrant un parc immobilier avec des prix au mètre carré raisonnables. Le marché immobilier de la ville est resté sain et a évité les spéculations financières, entre autre durant l'inflation des prix dans les villes françaises, en proposant une offre de logements légèrement supérieure à la demande des acquéreurs. A une soixantaine de kilomètres du Luxembourg, une grande partie des actifs y travaillant viennent se loger en Moselle (57) : ce pouvoir d'achat important profite au marché immobilier local.

Les quartiers centraux de Metz :

Les quartiers les plus convoités de Metz sont le centre ville, la gare, Sainte-Thérèse, Queuleu et la Vacquinière. Les logements dans ce secteur constituent un investissement sûr quand à la qualité du bien et à son emplacement. Ces quartiers très plaisants sont avant tout destinés aux acquéreurs aisés, notamment pour les habitats avec vue sur la Moselle qui atteignent des prix de vente importants. La demande est accrue, en particulier pour les appartements bénéficiant d'un ascenseur et d'un parking, prestations rares dans ces quartiers. En centre ville, l'offre réside essentiellement en appartements anciens, le manque de foncier ne permettant aucun programme immobilier neuf. Dans le quartier Sainte-Thérèse, les acquéreurs fortunés se dirigent vers les spacieux appartements, les maisons de ville et les prestigieuses maisons de maître. Le secteur de la Gare séduit les usagers du TGV ainsi que les bobos.

Le quartier Queuleu propose des appartements de standing, des maisons mitoyennes et de belles demeures avec jardin. Ce marché haut de gamme est encore plus cher lorsque l'on se dirige vers les hauteurs du secteur. Le quartier le plus prisé de tous est sans conteste celui de la Vacquinière. Ce quartier huppé en bordure de Moselle est un micromarché à part : les grands appartements de luxe et les belles propriétés se négocient aux alentours du million d'euros, voir plus quand les habitations se situent à proximité du fleuve. La majorité des transactions se font de bouche à oreille et les agences immobilières ne sont la plupart du temps pas informées de la mise en vente d'un bien.

Le quartier de l'Amphithéâtre :

En plein centre de Metz, le quartier de l'Amphithéâtre reçoit un ambitieux projet d'urbanisme visant à construire 2000 logements neufs, 50.000 mètres carrés de bureaux et 38.000 mètres carrés de commerce. De plus, le prestigieux musée national d'art contemporain parisien implantera sa galerie au sein de cet imposant édifice. La construction durera environ quinze ans et apportera un nouveau souffle à la ville en matière d'architecture haut de gamme.

Les autres quartiers de la ville et la périphérie.

Au nord de Metz, le quartier Pontiffroy dispose de nombreux appartement à rénover dans des résidences années 90, constituant de belles opportunités pour les budgets limités. Avec une vue magnifique sur la ville, les villas et lofts de Vallières les Bordes sont prisés par les acquéreurs en quête d'un environnement paisible parsemé d'espaces verts. Jouxtant le quartier de l'Amphithéâtre, Sablon séduit avec son ambiance de village et ses bâtiments 1900. Certains quartiers comme Devant-les-Ponts véhiculent encore une mauvaise image mais la présence de foncier lui permet de proposer encore quelques programmes neufs.

La périphérie messine constitue une bonne alternative pour les acquéreurs modestes et les primo-accédants. Elle permet aussi d'acquérir des constructions neuves, rares au centre de Metz. Les maisons de vignerons et les fermes constituent un réel marché aux alentours de la ville.

Thionville :

Ville la plus chère de la Lorraine, Thionville s'est métamorphosée depuis quelques années : auparavant boudée par les acheteurs, les résidents sont de plus en plus nombreux à venir se loger à Thionville. Les nouvelles restructurations urbaines ont chassé la mauvaise image des logements vétustes pour faire place à de récents logements de standing. La présence de nombreux actifs travaillant au Luxembourg et venant se loger dans la commune est en plein essor et contribue à la hausse des prix de vente.