Département
Pyrénées-Orientales

Département dynamique, les Pyrénées-Orientales (66) sont en plein essor, notamment avec l'arrivée du TGV Perpignan-Barcelone en 2009. Raccordant ces deux villes en à peine 50 minutes, les investisseurs barcelonais commencent à découvrir le parc immobilier du département pour s'y installer. Le faible prix de l'immobilier de bureau de Perpignan séduira sans doute les entreprises espagnoles pour y implanter leurs locaux.

Pour l'achat ou la location d'un bien immobilier, Perpignan fait parti des grandes communes les moins chères de la région comparé à Montpellier (Hérault) ou Nîmes (Gard). Même si certains quartiers ont subi de fortes hausses comme Saint-Assiscle et Clemenceau-Leclerc, d'autres restent accessibles notamment au nord de la ville. Le problème pour les foyers modestes est le manque de logements sociaux : à Perpignan, seulement 10% des logements sont à but sociaux, ce qui est bien inférieur au quota prévu par la loi SRU. Ceci s'explique par le prix élevé du foncier et le grand nombre de terrains inconstructibles.

Ou se loger à Perpignan ?

Dans le centre historique, on trouve des appartements dans de grands immeubles bourgeois et des maisons de ville années 30 ou 50, de 80 à 130 mètres carrés avec petit jardin et garage. Ces maisons sont très convoitées par les acquéreurs et se négocient à la hausse. A proximité du centre, le Cours Palmarole propose un cadre de vie agréable entouré d'espaces verts. L'offre est très limitée et les transactions se déroulent entres particuliers, à l'instar des agents immobiliers.

Saint-Assiscle est un quartier très agréable de par son ambiance de village. Les acquéreurs peuvent y trouver des maisons de ville. Le quartier de la Gare est en pleine croissance et l'arrivée des investisseurs s'y concentre essentiellement. Il en est de même pour le Moulin à Vent, qui proche des universités, dispose d'un parc locatif étendu. Les locataires peuvent trouver des appartements à des loyers corrects.

Le Vernet, Saint-Jacques et Saint-Mathieu proposent encore quelques belles opportunités d'achat. Cependant, leurs images négatives subsistent, même avec leurs réhabilitations.

La périphérie :

Aux environs de Perpignan, la demande est accrue essentiellement sur les villas dans les communes limitrophes. Les anciennes granges sont aussi recherchées par les amateurs de restauration.