Département
La Réunion

La Réunion (974) fait parti aujourd'hui des départements français les plus chers en matière d'immobilier. En dix ans, les prix des terrains à bâtir ont doublé et cette hausse des prix a envahi toute l'île, et non plus seulement les grandes villes et la côte ouest. Ceci s'explique par une croissance démographique importante et une augmentation des prix de construction.

L'habitat à La Réunion :

Le parc immobilier de La Réunion (974) a beaucoup changé depuis quelques années : les derniers bidonvilles ont été démolis et les cases traditionnelles en bois se font plus rares. L'essentiel des habitations sont en constructions dures et un effort considérable a été réalisé sur les conditions de vie et d'hygiène. On note par exemple que la majorité des logements ont une salle de bain avec baignoire ou douche ainsi que des WC a l'intérieur de l'appartement ou de la maison.

Se loger :

Les logements sociaux sont de plus en plus convoités par les habitants de l'île. Mais le plus gros problème de logement concerne les foyers modestes qui ne peuvent ni prétendre à un logement social, ni à un logement neuf. Pour trouver un logement peu coûteux, il vaut mieux éviter Saint-Denis ainsi que les grandes villes de l'île et s'orienter vers des secteurs moins bien desservis par les axes routiers.

La défiscalisation en outre mer :

Autrefois locale, la défiscalisation en outre mer est devenu un produit financier très avantageux pour les investisseurs. La majorité habitent en métropole et l'éloignement pose souvent quelques problèmes : il vaut mieux s'orienter vers des commercialisateurs de métropole pour réaliser une défiscalisation intéressante. La loi Girardin permet au propriétaire qui loue son logement pendant six ans à un locataire en résidence principale, de profiter d'une réduction d'impôts.

Attention car l'absence de locataire pendant plus de six mois ou une revente avant les six ans fait perdre l'avantage fiscal. A la fin, le propriétaire peut vendre le bien ou alors l'utiliser comme il le souhaite. Les prix élevés de La Réunion ne permettent pas une défiscalisation aussi avantageuse qu'à la Guadeloupe ou la Martinique.