Département
Tarn

Le Tarn (81) gagne de plus en plus de nouveaux habitants, qui se logent en majorité à l'ouest du département dans des communes comme Gaillac, L'Isle-sur-Tarn, Lavaur et Saint-Sulpice. Ceci s'explique par l'attractivité et l'expansion de la région toulousaine, dont grand nombre d'habitants s'éloignent pour trouver des logements à des prix plus convenables.

Plus de deux tiers des habitants du Tarn (81) peuvent prétendre à un logement social et, c'est dans cette optique que la municipalité a convenu de la construction de 400 à 500 logements neufs par an jusqu'à 2009.

Albi :

Albi, sa préfecture, a subi une vaste transformation de son urbanisme depuis quelques années, séduisant de nouveaux arrivants souhaitant se loger dans le centre ville. Les immeubles du centre, abandonnés pendant de longues périodes, doivent être restaurés pour la plupart. Les maisons ou appartements anciens en bon état sont donc rares et se négocient à la hausse.

Concernant le marché locatif, Albi est la ville la plus chère de Midi-Pyrénées après Toulouse. Même si les promoteurs nationaux ont envahi la commune pour y construire des résidences et des lotissements, les loyers demeurent chers et écartent bon nombre de locataires. Les appartements de type T2 ou T3, très nombreux, restent souvent vides, empêchant la défiscalisation des investisseurs.

Castres :

Moins chère qu' Albi mais devançant les communes telles que Carcassonne (Aude), Agen (Lot-et-Garonne) et Cahors (Lot), Castres est une ville attractive dans le domaine immobilier. La prochaine autoroute devrait largement lui profiter et certains vendeurs attendent encore son arrivée pour mettre leurs biens immobiliers en vente à prix forts.