Département
Val-de-Marne

Deuxième département le plus cher d'Ile-de-France derrière les Hauts-de-Seine, le Val-de-Marne (94) attire les acquéreurs parisiens qui souhaitent s'agrandir. Il est vrai que la proximité de la capitale, sa desserte idéale, son calme et sa verdure sont les atouts majeurs de ce département. Sans oublier le bois de Vincennes et les bords de la Marne qui sont les destinations tendances du Val-de-Marne : en effet, qui n'a pas rêvé d'un grand appartement doté d'une terrasse avec vue sur le fleuve ou sur des espaces verts ou bien d'une demeure à deux pas des écoles réputés.

Evidemment, de fortes disparités subsistent entre les villes limitrophes de Paris et celles plus éloignées. Au sud, les anciennes communes industrielles se restaurent et proposent des prix plus abordables. Les biens immobiliers les plus courus dans le département du Val de Marne (94) sont ceux situés au bord du bois de Vincennes ou à proximité des bords de la Marne. Un autre atout indéniable reste la proximité du métro ou du RER pour se rendre rapidement à Paris. Tous ces critères sont déterminants pour le choix des acquéreurs mais ce privilège a un prix : ces logements étant plus rares, ils sont donc beaucoup plus onéreux.

Vincennes, Saint-Mandé, Charenton-le-Pont et St-Maurice :

Avec le plus grand espace vert de la capitale, Vincennes séduit une clientèle familiale à la recherche d'un appartement avec terrasse ou d'une maison de ville. Le parc immobilier se compose en majorité d'appartements et de peu de villas, qui deviennent vite très coûteuses. Les budgets les plus confortables se dirigeront vers « le carré magique », secteur où l'on trouve les logements les plus prestigieux de la ville. L'est et le nord sont moins cotés car moins bien desservis mais ils restent cependant une opportunité pour les foyers modestes. Vincennes est l'une des communes les plus chères d'Ile de France et sa notoriété s'étend aussi au marché locatif : les loyers sont exorbitants et la majorité des offres sont des appartements deux ou trois pièces.

La très petite commune de Saint-Mandé concentre essentiellement une demande sur les habitats récents avec verdure. C'est pourquoi le secteur sud à proximité du bois de Vincennes demeure le plus huppé et le plus résidentiel avec ses belles propriétés tandis que le nord propose des logements plus abordables. Charenton-le-Pont dispose d'un marché immobilier luxueux avec ses magnifiques immeubles anciens ou neufs de standing. La valeur du logement est en hausse s'il se trouve dans le secteur du Plateau, très recherché pour son haut de gamme, ou s'il est à proximité des stations de métro. Saint-Maurice est divisé en deux principaux secteurs : le quartier du Plateau au nord et celui du Montgolfier au sud, où ses anciens logements vétustes ont fait places à des programmes immobiliers neufs.

Nogent-sur-Marne, Le Perreux-sur-Marne et Saint Maur des Fossés :

Avec un parc immobilier très divers proposant à la fois des appartements et des maisons, Nogent-sur-Marne offre un cadre de vie agréable aux familles bourgeoises en quête de verdure et de tranquillité. La vie de village dont elle dispose ainsi que son excellente desserte en autoroutes et RER font d'elle une cible idéale pour les futurs propriétaires. Les surfaces moyennes demeurent les plus courantes et les constructions neuves sont malheureusement peu présentes, faute de foncier. Que ce soit les grands appartements avec balcon sur le bois ou les grandes propriétés le long des bords de Marne, tous ces biens immobiliers se vendent très chers. Par exemple, dans l'île de beauté, les spacieuses demeures se négocient à plus d'un million d'euros. Les quartiers les moins courus sont Plaisance, le port et les Maréchaux, où les nombreux bâtiments HLM sont de vigueur. Les budgets limités préfèreront se tourner vers des communes moins chères telles que Villiers-sur-Marne, Bry-sur-Marne, La Varenne Saint-Hilaire et Champigny-sur-Marne. Les habitations à la location sont peu abordables et l'offre réside en majorité sur de petits appartements de quelques pièces.

Le Perreux-sur-Marne dispose d'un environnement provincial avec une majorité de pavillons à la disposition des acquéreurs. Les bords de Marne, le centre ville et le secteur du Parc sont incontestablement les plus huppés tandis que le quartier de la Gare et celui du Joncs Marins sont d'avantage boudés par les acheteurs.

A quelques kilomètres de Paris, l'ambiance de village de Saint-Maur-des-Fossés attire les acquéreurs qui cherchent un pavillon avec jardin à proximité de la capitale. Le quartier très prisé de La Verenne propose de magnifiques propriétés à deux pas du RER. Les maisons et les appartements de standing du bord de Marne sont les plus coûteux de la ville mais ils restent cependant très compétitifs comparés aux autres villes du département. Les foyers plus modestes se dirigeront vers Sucy-en-Brie.

Créteil, Maisons-Alfort et Alfortville :

Préfecture du Val de Marne (94), Créteil dispose d'une architecture très variée mêlant un urbanisme moderne et des ensembles plus anciens. Toutes les bourses trouveront leur bonheur dans cette ville avec les quartiers cotés du vieux centre ville, des Buttes et de l'île Sainte-Catherine et dans les secteurs plus populaires du Mont Mesly et des Sarrasins.

Le grand potentiel de Maisons-Alfort est en plein essor depuis quelques années et les promoteurs sont nombreux à se ruer sur les terrains à bâtir pour y construire des lotissements et copropriétés de standing. L'urbanisme déplaisant de la ville se transforme progressivement pour installer des bâtiments récents. Du côté des acquéreurs, ils sont nombreux à demander en premier lieu des pavillons puis des appartements de moyenne superficie. Les quartiers en vogue sont l'école vétérinaire, le centre ville, les Juilliottes et le prestigieux Charentonneau. A Alfortville, les projets urbains vont bon train et la mutation se déroule progressivement. La majorité des transactions concerne les petites surfaces. Les prix sont comparables à Maisons-Alfort, la seule différence réside dans la forte proportion de logements sociaux à Alfortville.

Villejuif et Ivry-sur-Seine :

Avec ses nombreuses infrastructures et sa vie de quartier, Villejuif dispose de magnifiques villas avec vue panoramique sur Paris, notamment dans les deux quartiers cotés des Barmonts et du Plateau. Le centre ville et les environs du métro sont évidemment très courus. Les foyers modestes se logeront dans le sud de la ville ou dans la commune de L'Hay-les-Roses, plus abordable.

Limitrophe du 13ème arrondissement, Ivry-sur-Seine s'accapare les parisiens friands des anciennes usines et ateliers transformables en lofts. Cette ville charme aussi les primo-accédants et les investisseurs qui cherchent à acquérir de petites surfaces à louer aux étudiants parisiens. Les bords de Seine étant occupés par des bureaux et locaux, la demande se situe essentiellement sur le centre ville.