Département
Var

Autrefois considérée comme une des villes les moins chères de France, la préfecture varoise est aujourd'hui devenue une commune attirante où il fait bon vivre. Elle reste pourtant la plus abordable par rapport à ses voisines du littoral. Après environ quatre ans de forte inflation des prix, Toulon voit son marché immobilier se stabiliser. En augmentant les prix au mètre carré, les vendeurs ont petit à petit écarté la clientèle des biens immobiliers à vendre, qui pour certains ont doublé. La conséquence est bien évidemment que les délais des transactions qui avant n'étaient que de quelques jours ou quelques semaines, se comptent désormais en mois.

Coincée entre mer et montagne, Toulon dispose de peu de foncier : les prix de vente des programmes neufs sont élevés, ce qui implique une flambée des prix de l'ancien. Autrefois à Bandol ou à Sanary-sur-mer, la clientèle désireuse d'une résidence secondaire dans le Var (83) cherche dorénavant son bonheur dans les communes de Toulon ou de La Seyne-sur-mer, plus abordables. Les foyers modestes sont contraints à rechercher une maison ou un appartement à l'extérieur de la ville, à La Crau ou La Valette-du-Var par exemple, tandis que les revenus moyens ou les primo-accédants vont se loger dans des quartiers en pleine réhabilitation, tels que les quartiers de Pont-du-Las ou de Saint-Jean du Var.

Les quartiers en vogue de Toulon : Pont-du-Las et Saint-Jean du Var

Les quartiers de Pont-du-Las et de Saint-Jean du Var proposent des maisons années 30, de petits collectifs récents et des villas provençales, typiques de la région. Avec des prix beaucoup plus accessibles que ceux de l'agglomération toulonnaise, ils offrent des logements de qualité dans des quartiers devenus charmants, avec tous les commerces de proximité à disposition. L'offre est très variée, notamment pour les appartements, ou l'on trouve toutes les surfaces, du studio au quatre pièces, autant pour les investisseurs que pour les familles nombreuses. En amont de Saint-Jean du Var se trouve le Mont Faron : ce quartier résidentiel propose des villas années 30 et de magnifiques demeures.

La revalorisation de la ville :

L'engouement pour la ville de Toulon n'est pas venu tout seul : la municipalité y a activement participé en adhérant au Toulon-Provence-Méditerannée (TPM) qui a pour but le renouvellement urbain de tous les quartiers de l'agglomération. Une série de projets est en place, tel que des programmes neufs constituant des résidences étudiantes, ou bien la restauration des façades de beaux immeubles haussmanniens du centre ville. Cependant, l'échec du plan de réhabilitation de la basse ville, débuté en 1992, a mis l'accent sur les contrastes entre les différents quartiers. Avec un avenir incertain, le centre ancien de Toulon dispose de nombreux locaux commerciaux vacants. La mairie restaure les logements vides ou insalubres pour en faire des habitats sociaux ou pour les étudiants, ce qui place ce quartier uniquement sur un marché locatif.

Les autres communes du département :

A seulement 8 km du centre ville de Toulon, c'est à La Seyne- sur-mer que les acquéreurs peuvent trouver l'habitation de leur choix. La promotion est très active dans cette commune où les promoteurs n'hésitent pas à acheter des villas pour les détruire et y reconstruire des collectifs d'appartements ou des lotissements. Longtemps associée aux chantiers navals, c'est ici que les prix des terrains et des habitats a le plus augmenté. Attention aux marchés immobiliers des villes de Saint-Mandrier et de Six Fours les Plages a quelques kilomètres de là où les prix sont exorbitants.

A Fréjus et Saint-Raphaël, le marché immobilier reste stable. Autrefois consacrée à l'immobilier de loisir avec les résidences secondaires, le marché actuel cible les résidences principales, recherchées par la clientèle locale. Ce coin attire aussi tout particulièrement les retraités. Avec un marché locatif très difficile, les promoteurs ont bien cernés la demande locale : ils construisent donc des immeubles à des prix plus raisonnables et avec des surfaces plus grandes pour accueillir des familles en résidence principale. Les actifs restent bien évidemment les prioritaires à l'achat car bon nombre d'entres eux ne trouvent pas de logements et partent dans d'autres départements.

Dans le cas d'une mutation, les entreprises travaillent maintenant en collaboration avec les promoteurs et les agences immobilières afin de proposer le plus rapidement possible une habitation à ses employés afin de remplir les postes disponibles dans la région de Var (83). Une forte demande de la clientèle étrangère fait basculer progressivement le marché vers un semblable aux Alpes-Maritimes (06), attirant touristes et investisseurs pour une hausse des prix de plus en plus forte.

Saint-Tropez constitue le mythe de la Côte d'Azur : cette petite commune provençale est envahie pendant la période estivale de people et de personnes fortunées venues du monde entier. Symbole du luxe, Saint-Tropez manque de terrains à bâtir ce qui rend donc l'offre en propriété de haut standing rare. Bien évidemment, les demeures avec la vue sur la mer se négocient à des prix démesurés.